Makros aktivieren in Microsoft Word und Excel

Activer les macros dans Microsoft Word et Excel

PowerPoint : modifier sans problème le raccourci Excel

Si vous travaillez avec Microsoft Office 2021 ou Microsoft 365, vous en avez probablement déjà entendu parler : il faut activer les macros pour pouvoir travailler plus efficacement. Ce sont surtout Microsoft Word et Microsoft Excel qui devraient en profiter. Mais beaucoup de gens ne savent pas ce que sont ces fameuses macros et comment on peut les activer. Pour tous ceux-là, voici nos instructions.

Que sont les macros dans Microsoft Word et Microsoft Excel ?

En principe, les macros sont des commandes sur le PC qui facilitent et accélèrent énormément les processus de travail qui sont exécutés de manière répétitive. Cela signifie que les macros, par exemple dans Microsoft Word ou Microsoft Excel, enregistrent ces commandes et les mettent automatiquement à disposition par un simple clic de souris en cas de besoin. Ces instructions ou commandes récurrentes sont exécutées à l’aide des macros, soit par la souris, soit par une combinaison de touches. Ainsi, il est possible d’organiser, de formater et d’importer rapidement des données dans des tableaux Excel en cliquant sur un symbole défini ou en utilisant une combinaison de touches déterminée. Ou encore, les formules récurrentes dans la correspondance, telles que „Sincères salutations“, ne doivent pas être tapées sous la lettre, mais peuvent être insérées automatiquement sous chaque lettre grâce à une macro. Un texte rédigé une fois ou une série de commandes fréquemment utilisées sont donc automatiquement saisis ou exécutés par les macros. Pour qu’elles puissent le faire, elles doivent d’abord „apprendre“ quelles étapes de travail elles doivent enregistrer. Il faut donc d’abord activer les macros pour pouvoir travailler avec elles.

Activer les macros dans Microsoft Office 2021

On décide d’abord si l’on veut activer les macros Excel ou les macros Word. En conséquence, on ouvre le programme souhaité dans Microsoft Office 2021 ou Microsoft 365 et on procède comme suit :

  • Dans Microsoft Word ou Microsoft Excel 2010, aller dans l’onglet Fichier.
  • Sélectionner les options.
  • Passer à la rubrique Centre de sécurité (Trust Center).
  • Cliquer sur le bouton Paramètres pour le centre de sécurité (paramètres pour le centre de confiance).
  • Aller maintenant dans la rubrique Paramètres des macros (Paramètres des macros).
  • Cliquer sur Activer toutes les macros (Activer les macros VBA).
  • Confirmer les modifications en cliquant sur OK.

Les macros peuvent maintenant être programmées dans Microsoft Excel ou Microsoft Word pour faciliter le travail. Pour créer des macros, il faut cliquer sur „Affichage“ dans la barre de menu Excel – tout à droite se trouve le domaine des macros, où l’on peut créer de nouvelles macros avec la fonction „Enregistrer une macro…“. On peut définir chaque macro avec les propriétés suivantes :

  • Nom de la macro
  • Combinaison de touches avec laquelle on souhaite déclencher la macro
  • Enregistrer la macro dans
  • Description (facultatif)

Activer et programmer des macros Excel

Tout d’abord, les macros doivent être activées dans Microsoft Excel comme décrit ci-dessus. Pour programmer les différentes commandes automatisées, il faut encore suivre les étapes suivantes :

  • En haut, dans la barre de menu Excel, cliquer sur „Affichage“.
  • A droite, dans la zone Macro, créer de nouvelles macros avec la fonction „Enregistrer la macro…“.
  • Chaque macro individuelle doit être définie avec certaines propriétés
  • Nom de la macro
  • Combinaison de touches qui doit activer la macro
  • Emplacement de la macro
  • Sur demande, description de la macro

Activer les macros Word par bouton

Les macros Word peuvent être activées non seulement à l’aide d’une combinaison de touches déterminée, mais aussi à l’aide d’un bouton défini :

  • Dans la barre de menu, aller dans l’onglet „Affichage“ et cliquer sur l’icône „Macros“.
  • Dans le menu contextuel, sélectionner l’option centrale „Enregistrer la macro“.
  • Définir maintenant le „nom de la macro“.
  • Le choix „Enregistrer la macro dans“ offre, avec la sélection „Tous les documents (Normal.dotm)“, l’option de pouvoir utiliser la macro dans tous les documents Word.
  • Sous „Attribuer la macro“, sélectionner maintenant l’option „Bouton“.
  • Cliquer sur la nouvelle macro créée („Normal.NewMacros.MacroName“)
  • cliquer sur „Ajouter“.
  • Avec le bouton „Modifier“, il est possible de donner à la macro un symbole ainsi qu’un nom approprié.
  • Confirmer avec „OK“.

Désormais, le symbole qui a été attribué à la macro apparaît dans le bouton au-dessus de la barre de menu. Si l’on veut maintenant activer cette ou plusieurs macros, il suffit de cliquer sur le symbole correspondant à l’endroit du texte concerné

Image d’en-tête : © Gorodenkoff, stock.adobe.com


Excel Verknüpfung bearbeiten

PowerPoint : modifier sans problème le raccourci Excel

PowerPoint : modifier sans problème le raccourci Excel

Microsoft Office 2021 ou Microsoft 365 contient une foule de services pratiques qui facilitent considérablement le travail quotidien au bureau, mais aussi la communication et l’organisation dans le domaine privé. Traiter des textes avec Word, faire des calculs avec Excel ou concevoir des présentations avec PowerPoint … Certaines fonctionnalités permettent également de relier les différents programmes entre eux. Ainsi, il est par exemple possible d’insérer sans peine un tableau Excel dans Word – et tout aussi facilement dans Microsoft PowerPoint. Nous montrons ici comment modifier un tel raccourci Excel.

Souvent, il n’est pas possible de modifier un raccourci Excel parce que ..

… on n’a pas pensé au raccourci lors de l’insertion d’un tableau Excel dans Microsoft PowerPoint ou on l’a mal exécuté lors d’une des premières étapes de travail. Un raccourci ne réagit pas non plus aux modifications si l’on a renommé à un moment donné le classeur Excel dans lequel se trouve initialement le tableau Microsoft Excel. Une autre source d’erreur survient lorsque le classeur Excel a été déplacé dans un autre répertoire au sein de Microsoft 365 ou de Microsoft Office 2021. Dans les deux cas, Microsoft PowerPoint ne peut plus accéder à la feuille de calcul Microsoft Excel originale. Il n’existe tout simplement plus pour le programme, une mise à jour n’est pas possible. Il ne reste plus qu’une chose à faire : modifier le raccourci Excel pour que PowerPoint reprenne automatiquement les modifications apportées au tableau Microsoft Excel d’origine.

Insérer un tableau Excel et modifier le raccourci Excel

Si l’on souhaite insérer un tableau Excel dans une présentation Microsoft PowerPoint, il convient de sélectionner d’emblée la fonction „Insérer un raccourci“. Le classeur Excel reprend ainsi automatiquement les données.

Comment insérer le tableau Excel dans la diapositive PowerPoint ?

Ceux qui travaillent beaucoup avec Word et Excel ont certainement déjà maîtrisé avec succès l’option „Insérer un tableau Excel dans Word“. Dans le programme PowerPoint, la procédure d’insertion d’un tableau Excel est très similaire.

  • Ouvrir la présentation correspondante dans Excel PowerPoint.
  • Ouvrir ensuite le classeur Excel contenant le tableau à insérer.
  • Sélectionner le tableau.
  • Cliquer sur l’onglet „Démarrer“, naviguer sur le bouton „Copier“.
  • Cliquer maintenant sur l’endroit approprié de la feuille Excel PowerPoint pour pouvoir y insérer le tableau Excel. Ici aussi, ouvrir l’onglet „Démarrer“ et sélectionner „Coller“ sous „Presse-papiers“.

Modifier un raccourci Excel

Les étapes ci-dessus permettent d’insérer le tableau Excel dans Microsoft PowerPoint et de le lier de manière à ce que les modifications soient automatiquement prises en compte. Cependant, si le classeur Excel a été renommé ou déplacé ultérieurement, il faut modifier le raccourci Excel.

  • La présentation PowerPoint dont le lien est erroné s’ouvre logiquement en premier.
  • L’onglet „Fichier“ permet d’ouvrir „l’affichage en coulisses“.
  • Dans le menu qui apparaît, cliquer sur „Informations“.
  • La diapositive PowerPoint active apparaît, avec différentes possibilités de sélection en dessous.
  • Sous „Documents associés“, cliquer sur „Modifier les liens avec les fichiers“.
  • Dans la boîte de dialogue „Raccourcis“, il est maintenant possible de cliquer sur la commande „Modifier la source“.
  • Une autre fenêtre de dialogue „Modifier la source“ s’ouvre et une liste apparaît avec plusieurs documents au choix.
  • Il faut maintenant viser le bon document et cliquer sur la commande „Ouvrir“.
  • De retour dans la boîte de dialogue „Raccourcis“, cliquer sur „Actualiser maintenant“.
  • Si le raccourci actualisé fonctionne, la commande „Fermer“ est encadrée en bleu et peut être cliquée.

Il est maintenant possible de continuer à travailler sur la feuille Microsoft PowerPoint. Après avoir fermé et rouvert la présentation, le programme a automatiquement repris les modifications ou les mises à jour du tableau Excel.

C’est également possible : créer un tableau Excel directement dans PowerPoint

Parfois, il n’est même pas nécessaire de créer d’abord un tableau dans Excel et de l’intégrer ensuite dans une présentation PowerPoint – on peut le créer directement sur une diapositive.

  • Cliquer sur la diapositive dans la vue miniature, sur laquelle un tableau Excel doit être créé.
  • Sélectionner l’onglet „Insérer“ et cliquer sur la petite flèche sous „Tableaux“.
  • cliquer sur „Insérer un tableau Excel“ dans le menu déroulant.
  • Un tableau apparaît sur la diapositive Power-Point, qui peut être édité comme d’habitude avec le ruban de menu d’Excel.

Image d’en-tête : © monticellllo, stock.adobe.com


Word und Excel verknüpfen

Lier Outlook, Word et Excel

Relier Outlook, Word et Excel - voici comment faire !

Nous vous montrons dans cet article comment relier Microsoft Outlook, Word et Excel. Que ce soit à titre privé ou professionnel, la suite Office sur le PC facilite de nombreuses opérations et permet une présentation propre des documents les plus divers. Microsoft Word permet de créer des textes formatés, Microsoft Excel est le programme phare pour les tableurs, les calculs et le traitement des données. Enfin, Microsoft Outlook permet de gérer tous les e-mails et d’organiser les rendez-vous à l’aide du calendrier intégré.

Relier Word et Excel

Au bureau, il est souvent nécessaire d’intégrer un tableau dans un document Microsoft Word. On peut alors soit le créer soi-même dans le programme, soit le lier très simplement à un tableau dans Microsoft Excel. Pour cela, il faut d’abord ouvrir le fichier Excel correspondant. Sélectionner le tableau ou des sections du tableau et les copier avec le raccourci clavier „CTRL+C“. Ouvrir ensuite le document Microsoft Word dans lequel le tableau ou des parties de celui-ci doivent être insérés. Diriger maintenant le curseur à l’endroit où le tableau doit apparaître. Avec le raccourci clavier „CTRL+V“, on peut maintenant le placer exactement à cet endroit. L’inconvénient est que les modifications du tableau ne peuvent plus être effectuées qu’avec les fonctions de Microsoft Word. Il est plus confortable de pouvoir insérer un raccourci Excel dans Word. Comment lier Word à Excel :

  • Tout d’abord, sélectionner à nouveau le tableau correspondant dans Microsoft Excel et le copier à l’aide du raccourci.
  • Dans le document Microsoft Word, cliquer dans l’onglet „Démarrer“ sur la flèche sous „Insérer“ et sélectionner dans le menu déroulant „Insérer contenus“.
  • Dans la nouvelle fenêtre, cliquer sur l’option „Insérer un lien“.
  • Sélectionner ensuite dans la fenêtre de menu „Objet classeur Microsoft Excel“ et confirmer avec „Ok“.
  • Les modifications qui sont maintenant apportées au tableau dans Microsoft Excel apparaissent automatiquement dans le document Microsoft Word.

Lier Microsoft Outlook à Word et Excel

Avec un compte Microsoft, il est facile d’harmoniser les fonctions des trois outils. Ainsi, il n’est pas seulement possible d’insérer des raccourcis Excel dans Word. Mais aussi de consulter des tâches, des rendez-vous et des modifications sur différents terminaux par différents collaborateurs. Pour ce faire, la première étape consiste à préparer la barre d’outils pour l’accès à DeepL

  • Pour ce faire, cliquer avec le bouton droit de la souris sur une icône de la barre d’outils.
  • Sélectionner l’option „Personnaliser la barre d’outils pour l’accès DeepL“. Une nouvelle boîte de dialogue s’ouvre alors (selon le programme sélectionné dans Microsoft Word ou Microsoft Excel).
  • Dans l’entrée „Barre d’outils pour l’accès DeepL“ de la barre de navigation, sélectionner dans la zone de liste „Sélectionner les commandes“ l’élément „Commandes non comprises dans le ruban“.
  • Dans la liste, cliquer sur „Créer une tâche Microsoft Outlook“ et l’activer.

L’un des avantages de cette option réside dans le fait que le document envoyé via Microsoft Outlook est conservé sur le PC d’origine. Avant de l’envoyer, il est possible de le „partager“ ou de le „verrouiller“ afin d’empêcher ou de permettre à d’autres de le modifier. De cette manière, les tâches peuvent être réparties rapidement et sans effort en changeant de programme. La répartition des tâches est judicieuse, par exemple, lorsqu’on travaille sur un document Word ou un tableau Excel. Et le collaborateur doit par exemple être informé d’un changement de date récent. Dans ce cas, cette nouvelle tâche ne doit pas être créée dans Microsoft Outlook. Elle peut être affichée directement dans le document en cours de traitement. Si le document n’est pas lié à d’autres tâches, il peut être envoyé à tous les contacts ou à certains contacts du carnet d’adresses dans Outlook – sans qu’il soit nécessaire de changer de programme. La fonction tableau permet en outre d’ajouter à tout moment de nouveaux destinataires.

Conseil : travailler avec des surligneurs dans un document Microsoft Word

Lorsque plusieurs personnes travaillent ensemble sur un document Microsoft Word, il est judicieux de marquer les passages de texte particulièrement importants à l’aide de marqueurs. De tels marqueurs permettent de retrouver rapidement certains passages du texte, surtout dans le cas d’un document volumineux ou d’un répertoire partagé qui a été partagé avec Outlook. Les contacts qui n’étaient pas impliqués jusqu’à présent peuvent alors continuer à travailler ou à faire des modifications.

Image d’en-tête : © Prima91, stock.adobe.com


Formater un travail scientifique en quelques étapes

Formater un travail scientifique en quelques étapes

Pour marquer des points avec son travail de bachelor, son mémoire de master, son travail de diplôme ou sa thèse de doctorat, des formatages bien précis sont prescrits. Même les esprits les plus brillants désespèrent parfois de pouvoir régler correctement la numérotation des pages ou les marges dans Word. N’y a-t-il pas dans Microsoft Office 365 Home ou dans Microsoft Word quelques astuces pour formater son travail scientifique sans risquer une crise de nerfs ? Si, elles existent – et nous vous montrons lesquelles.

Quelles sont les zones à formater pour un travail scientifique ?

Selon l’université, il est possible qu’il existe des exigences tout à fait particulières quant à la manière dont la mise en forme doit se présenter dans Word. C’est pourquoi il est utile de se renseigner sur les exigences de chaque université avant de formater le document pour le travail scientifique. Mais en règle générale, il faut toujours penser à ces points lorsqu’on veut formater un travail scientifique :

  • Police de caractères et taille des caractères
  • Espacement des lignes
  • Marges
  • Numérotation des pages
  • Page de garde

Avec la mise en forme dans Word, c’est en principe très simple – si on sait comment faire !

Formater la police et la taille des caractères

Si l’on veut formater un travail scientifique, il faut veiller à choisir une police de caractères uniforme et bien lisible. On utilise généralement la police à empattement Times New Roman, parfois un peu vieillotte, ou la police moderne sans empattement Arial. Pour le texte courant, il convient d’utiliser une police en 12 points, pour les titres en 14 points.

Choisir le bon interligne

Les textes sont justifiés, c’est-à-dire qu’ils sont alignés à gauche et à droite, afin qu’il n’y ait pas de flottement sur les bords. En règle générale, l’interligne est de 1,5, sauf pour les notes de bas de page où l’on peut éventuellement choisir un interligne simple. Penser aux marges Il est important que les marges – c’est-à-dire l’espace entre les lettres et le bord de la feuille – soient suffisamment grandes, notamment pour la justification, car cela facilite la lecture. Avant de commencer à écrire, le document doit être configuré de manière à ce que les marges suivantes soient préformulées :

  • marges supérieure et inférieure de 2 à 2,5 cm chacune
  • marge de gauche 3 à 3,5 cm
  • marge de droite 2 à 2,5 cm

Formater le travail scientifique et régler la pagination

Le plus important avant tout : ni la page de garde ni la table des matières ne reçoivent de numéro de page (pagination). Selon la structure de la thèse de bachelor ou de doctorat, etc., la pagination ne commence donc qu’à partir de la troisième page ou de la feuille sur laquelle se trouve l’introduction. Le numéro de page est placé au milieu du pied de page ou aligné à droite lors de la mise en forme. Pour ne commencer la pagination qu’à partir de la page 3 lors de la mise en forme dans Word, quelques étapes sont nécessaires :

  • un saut de section est inséré à la page 2
  • le pied de page ne doit pas être lié au précédent
  • commencer maintenant avec la commande „Formater les numéros de page“ à partir de 1

Comment réussir sa page de garde

Presque toutes les universités exigent une page de garde pour les travaux scientifiques. Elle contient les données de référence les plus importantes et doit donner aux examinateurs un aperçu rapide des aspects formels du travail. C’est en quelque sorte comme la couverture d’un livre : elle doit donc faire une bonne première impression ! Les informations suivantes doivent figurer sur la page de garde :

  • Le type de travail (travail de bachelor, travail de master, thèse de doctorat, etc.)
  • le titre et éventuellement un sous-titre du travail scientifique
  • Le nom de l’université, si possible aussi le logo en très bonne qualité d’impression
  • Le nom de l’auteur du travail ainsi que son numéro d’étudiant
  • les coordonnées de l’auteur
  • les noms des personnes qui ont encadré l’auteur pendant son travail
  • le cas échéant, le nom du deuxième correcteur
  • La désignation de la filière ou du domaine d’études
  • La date de remise

Conseil : voici comment structurer un travail de bachelor ou de master

Pour ces formes de travail scientifique, la structure correcte est essentielle si l’on veut obtenir une bonne note. En règle générale, la structure se présente comme suit :

  • Page de garde
  • Abstract (préface/introduction)
  • Table des matières
  • Liste des images utilisées (le cas échéant)
  • Liste des tableaux utilisés (le cas échéant)
  • Liste des abréviations
  • Texte courant divisé en
  • Introduction
  • cadre théorique
  • Méthodologie
  • Résultats
  • Conclusion
  • Liste de la littérature utilisée
  • Annexes, le cas échéant
  • Déclaration sur l’honneur

Image d’en-tête : © monticellllo, stock.adobe.com


Word Vorlage erstellen Titelbild

Créer un modèle Word - Instructions simples en quelques étapes

Créer un modèle Word - Instructions simples en quelques étapes

Il existe de nombreux logiciels gratuits de traitement de texte, mais Word de Microsoft reste le plus utilisé au monde. Parmi les fonctionnalités les plus importantes de Word figurent les styles, qui garantissent une mise en forme uniforme à l’aide de caractéristiques définies telles que la police, la taille de la police et l’interligne. Les modèles sont particulièrement utiles dans le domaine professionnel, pour les candidatures ou les travaux scientifiques qui doivent répondre à des exigences particulières. En concevant les styles à l’avance, on prépare la rédaction de longs textes dans Word et on s’épargne ainsi beaucoup de travail pour mettre en page le texte final. Même si le texte est déjà rédigé, les modèles de format permettent de s’assurer que tous les éléments de texte sont standardisés et qu‘aucune erreur de mise en forme ne subsiste. Word contient déjà quelques modèles préinstallés, tant pour les formats que pour les formulaires spéciaux ou les types de documents comme le papier à lettres, les invitations ou les cartes de visite. Mais si ceux-ci ne correspondent pas à ses propres besoins, il est possible de créer son propre modèle Word et d’enregistrer les configurations individuelles comme base pour d’autres textes.

Deux modèles différents

Deux types de modèles différents sont disponibles dans Microsoft Word : Les feuilles de style et les modèles de document :

  • Le modèle de format définit des catégories formelles telles que la police, l’interligne ou les paragraphes. Les modèles correspondants se trouvent dans l’onglet „Démarrer“ sous „Modèles de format„.
  • Le modèle de document contient, outre les paramètres formels, des éléments supplémentaires tels que l’en-tête et le pied de page, les logos, les listes, les espaces réservés ou les champs de texte. Ceux-ci peuvent être personnalisés de manière à pouvoir être utilisés comme facture, papier à lettres, lettre de motivation, etc. Peuvent être utilisés.

Modifier ou créer une feuille de style

  • Ouvrir un nouveau document Word.
  • Cliquer sur la flèche à droite sous la barre de menu „Styles„.

  • Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, cliquer en bas à gauche sur „Nouvelle feuille de style„.

  • Saisir un nom pour la feuille de style dans le premier champ.
  • Configurer ensuite toutes les propriétés que doit contenir votre modèle.

  • Pour finir, cliquez sur „OK„. Le modèle est alors ajouté aux feuilles de style qui se trouvent dans l’onglet „Accueil„.

Créer un modèle Word pour les documents

Pour créer un nouveau modèle Word dans lequel on peut enregistrer un document spécial selon ses propres idées, il existe plusieurs possibilités. Différents modèles prédéfinis sont déjà disponibles dans Word. Pour utiliser un tel modèle, cliquer dans Word sur „Fichier“ puis sur „Nouveau„. Ici, il y a de nombreuses options différentes sous „Modèles Office-com„. Après avoir sélectionné un modèle, celui-ci s’ouvre dans une nouvelle fenêtre et peut être modifié. Modifier et enregistrer le modèle Une fois que l’on a trouvé le modèle qui convient, on peut l’éditer selon ses propres idées et y insérer des graphiques, des tableaux ou des logos, modifier le formatage et effectuer d’autres changements. Lorsque tout est terminé, le résultat peut être enregistré en tant que modèle : ⦁ Pour cela, cliquer sur „Enregistrer et envoyer“ dans l’option de menu „Fichier“. ⦁ Là, cliquer sur „Modifier le type de fichier“ et double-cliquer sur „Modèle

⦁ Une fenêtre s’ouvre, dans laquelle on peut donner un nom au modèle et choisir l’endroit où il sera enregistré. ⦁ Cliquez sur „Enregistrer“ et le nouveau modèle est créé

Image d’en-tête : © wachiwit, stock.adobe.com


Microsoft Word : Insérer des numéros de page - simple à partir de la page 3

Microsoft Word : Insérer des numéros de page - facile à partir de la page 3

Microsoft Office est utilisé dans presque tous les bureaux. L’un des programmes les plus utilisés de cette série à succès est Microsoft Word. Le logiciel de traitement de texte n’est pas seulement utilisé dans les bureaux, mais aussi par d’innombrables élèves et étudiants. Pourtant, beaucoup ne connaissent pas toutes les fonctionnalités du programme. L’une des fonctions les plus importantes de Word est la numérotation des pages. Pour de nombreux utilisateurs, il est en outre important de savoir comment configurer Word de manière à ce que le programme ne commence pas à compter les pages à la page 1, mais seulement à partir de la page 3. C’est important par exemple pour les étudiants qui souhaitent formater correctement leur mémoire. Dans ce cas, le comptage des pages ne doit commencer qu’à partir de la page 3 – après la page de garde et le plan. Notre tutoriel simple explique comment procéder.

Insérer des numéros de page dans Microsoft Word

Pour insérer des numéros de page dans Microsoft Word, il faut aller dans l’onglet „Insertion“ et on y trouve un menu déroulant „Pied de page “ dans la zone „En-tête et pied de page“ Ici, on peut choisir un pied de page selon son goût.

Dès que l’on a choisi un format pour le pied de page, Word bascule automatiquement dans l’affichage de l’en-tête ou du pied de page.

Dans cet onglet „En-tête et pied de page“, on navigue via „Numéro de page“ et „Fin de page“ vers son formatage préféré. On peut choisir si le numéro de page doit être positionné en bas (ou en haut) à gauche, au centre ou à droite.

Si on insère le numéro de page de cette manière, on commence automatiquement à la première page et chaque page reçoit un numéro de page.

Pour continuer à modifier le format du numéro de page, on peut (pendant que l’édition de l’en-tête ou du pied de page est active) aller dans l’onglet „Début“ et modifier le numéro de page comme n’importe quel autre corps de police. Pour cela, il suffit de sélectionner le nombre sur une page et de choisir ensuite le type, la taille et la couleur de la police. Ce réglage sera ensuite repris sur les autres pages. Lorsque l’on est satisfait du numéro de page, on peut terminer l’édition du pied de page soit en cliquant sur „Fermer l’en-tête et le pied de page“, soit en double-cliquant dans le document

Ne pas commencer la pagination avant la page 3

Si tu veux formater correctement ton devoir à l’université, tu dois formater la pagination de manière à ce qu’elle ne commence qu’à la page 3. La page de garde et le plan ne sont pas formatés. On peut le faire soit en utilisant une béquille composée de deux documents différents (mais dans ce cas, on ne peut pas créer automatiquement la table des matières), soit en divisant le document en deux sections. Pour diviser le document en deux (ou plus) sections, on déplace le curseur sur la page 2. Ici, on passe à l’onglet „Mise en page“ et on insère un nouveau „saut de section“ sous „Sauts de section“. Le document est maintenant divisé en deux sections. La deuxième section commence maintenant après la page sur laquelle se trouvait le curseur (dans cet exemple à la page 3). Si l’on active les marques de paragraphe et les symboles de mise en forme, on voit ici le changement de section.

On passe ensuite à la page 3 et on entre ici dans le menu En-tête et Pied de page, en double-cliquant sur l’en-tête ou le pied de page. Dans le menu „En-tête et pied de page“ se trouve au milieu du bandeau supérieur du menu le champ Navigation avec le bouton „Lier à la page précédente“ On désactive ce bouton pour que les numéros de page ne soient insérés qu’à partir de la page 3. On peut maintenant insérer normalement le numéro de page. Par défaut, c’est le numéro de page 3 qui apparaît ici. Pour que la page 3 du document soit numérotée comme page 1, on navigue via „Numéro de page“ dans l’onglet „Insérer“ vers „Formater le numéro de page“ Ici, on entre la valeur 1 dans „Commencer à“

Maintenant, le numéro de page 1 apparaît sur la page 3 du document.

Image d’en-tête : © adam121, stock.adobe.com


Microsoft Word : Créer une table des matières dans Word

Microsoft Word : Créer une table des matières dans Word

Le programme le plus utilisé de la gamme Microsoft Office est probablement Microsoft Word. Presque tout le monde a déjà travaillé avec ce programme de texte populaire et pour la plupart des élèves, des étudiants et des employés de bureau, le travail avec Word fait partie du quotidien. Pourtant, beaucoup ne sont pas familiarisés avec toutes les fonctions de Word, ne savent pas comment formater un texte pour exploiter tout le potentiel de Word. Pourtant, Word peut faire bien plus que simplement consigner un texte. Le programme peut offrir une multitude de fonctions qui rendent la création d’un document complet incroyablement simple. La fonction de table des matières de Word est particulièrement pratique et utile pour les élèves et les étudiants. Combien de fois les étudiants se sont-ils assis devant leur ordinateur quelques minutes avant minuit et ont-ils péniblement reporté à la main les numéros de page dans une table des matières créée à la main – bien que Word puisse également la créer automatiquement ?

Comment créer une table des matières avec Word

Pour créer une table des matières avec Word, il faut d’abord avoir formaté tous les titres en conséquence. Dans l’onglet „Accueil“, il existe différents styles qui permettent de désigner un paragraphe comme titre ou sous-titre.

Un paragraphe est créé dans Word avec la touche ENTRÉE et est marqué par le caractère de mise en forme „¶“. Un saut de ligne ne marque pas automatiquement la fin du paragraphe.

Formater les titres

Word peut créer jusqu’à 9 niveaux de titres. Les différents niveaux sont également représentés en conséquence dans la table des matières. Un titre de chapitre doit toujours être formaté comme „Titre 1“, suivi d’un „Titre 2“, etc. Le titre de chapitre suivant est alors à nouveau un „Titre 1″[/vc_column_text]

Pour créer un titre, il suffit de le taper, de déplacer le curseur vers le titre et de cliquersur le niveau de titre souhaité dans les „Styles„. C’est toujours le paragraphe entier dans lequel se trouve le curseur qui est formaté en tant que titre.

Voici à quoi ressemblent des titres correctement formatés dans un document :

Insérer une table des matières

Après avoir correctement formaté les titres, on peut insérer la table des matières en quelques clics. Pour ce faire, il suffit de déplacer le curseur de la souris à l’endroit où la table des matières doit être insérée – c’est généralement sur la deuxième page du document. Ensuite, on passe à l’onglet „Références“ et on clique sur „Table des matières“ Un menu déroulant s’ouvre alors, dans lequel on peut choisir un format. En cliquant sur la table des matières, Word insère automatiquement la table des matières.

Mettre à jour la table des matières

Word affiche automatiquement le numéro de page sur lequel se trouve un titre ou un sous-titre lors de la création de la table des matières. Si l’on apporte des modifications au texte après la création de la table des matières, la position d’un titre peut changer. Pour que la table des matières affiche le bon numéro de page, il faut mettre à jour la table des matières

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La table des matières n'a pas besoin de numéros de page

Pour que la table des matières s’affiche correctement, il n’est pas nécessaire d’insérer des numéros de page dans Word. Même si aucun numéro de page n’est affiché sur les différentes pages, Word représente le numéro de page dans la table des matières. Pour ceux qui souhaitent afficher les numéros de page dans leur document, nous avons déjà rédigé les instructions correspondantes. Vous trouverez également ici les instructions pour insérer le numéro de page seulement à partir de la page 3.

Image d’en-tête : © pit24, stock.adobe.com